Qui est concerné ?

 

 A qui s’adresse la thérapie brève ?

Le champ d’application de l’approche de la thérapie brève est immense et il concerne tous les domaines où une personne se sent « en souffrance », se sent dans une impasse par rapport à un problème récurrent. La thérapie brève s’adresse donc à toute personne vivant une situation problématique pour laquelle elle ne trouve pas spontanément une solution satisfaisante. Il ne s’agit pas d’une démarche intellectuelle de réflexion sur soi mais plutôt une exploration concrète et active de ses ressources.

Parmi d’autres, on citera les indications suivantes :

  • toute personne adulte, adolescent ou enfant confronté à un problème d’ordre psychologique, relationnel, familial, sexuel ou professionnel ;
  • tout parent en besoin d’aide ou de soutien dans la relation avec son enfant ou adolescent ;
  • tout jeune confronté à des difficultés scolaires ;
  • tout couple traversant une crise ou face à une remise en question ;
  • toute personne souffrant de phobies, crises de panique, troubles obsessionnels compulsifs, manque de confiance en soi, tristesse, dépression, ou psychose présumée (comportement de type délirant, hallucinations, conduites « bizarres »…) ;
  • toute personne souffrant de troubles alimentaires (boulimie, vomissement, anorexie) ;
  • toute personne souffrant de problèmes de sommeil 

 Je reçois sur rendez-vous, à mon cabinet de Séné, du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30.

 

 

Emporte dans ta mémoire, pour le reste de ton existence, les choses positives qui ont surgi au milieu des difficultés.

Elles seront une preuve de tes capacités et te redonneront confiance devant les obstacles.

                                                                                                                            Paul Coelho