Comme le psychothérapeute, le psychanalyste n’est pas forcément psychologue ou psychiatre. En fait son titre dépend surtout d’un très long parcours de formation (une dizaine d’années) dont les registres principaux sont :

 

  • D’abord et avant tout une longue psychanalyse personnelle
  • Ensuite un parcours didactique de quelques années.

 

Une des caractéristiques du travail psychanalytique se trouve dans le fait que le patient est allongé, cependant que le Psychanalyste est assis derrière lui.

 

On dit que c’est la méthode la plus adaptée pour traiter les fixations et traumatismes les plus archaïques, relevant souvent de la toute petite enfance. Mais l’investissement est exigeant puisque ce parcours va vers les bases mêmes de ce qui a constitué notre personnalité et se compte en plusieurs années à raison d’au moins une séance par semaine.

 

 

 

Les psychanalystes