Quand consulter un thérapeute ?


Ce ne sont pas les coups que nous avons pris qui comptent mais ceux auxquels nous avons survécu.

 

Stephen King

 


Il n’y a pas si longtemps on n’osait à peine parler de problèmes personnels, de ses  baisses de moral, de ses angoisses ou de son stress. Avouer  avoir vu un thérapeute pour des problèmes psychologique était presque indécent.

Aujourd’hui, on reconnait qu’il nous arrive à tous, à un moment ou à un autre d’éprouver des difficultés d’ordre psychologique, de vouloir faire en sorte que notre vie soit plus en adéquation avec nous même, de ne plus subir les situations ou un mal être persistant. Suivre une thérapie est largement accepté par notre société et devenue presque naturel, dans tous les cas beaucoup plus fréquent.

Les raisons les plus  courantes  pour consulter sont les suivantes :

Parce qu’on éprouve un mal être persistant, on a  peur de ceci, de cela, on est déprimé ou stressé, on est angoissé, on est devant une situation qui nous semble ingérable…

Parce qu’il nous arrive un accident de la vie trop difficile à vivre et qu’on a besoin d’aide ou d’accompagnement, tels une séparation, un deuil, une maladie grave, un échec professionnel, une perte d’emploi, etc.

Parce qu’on veut vivre vraiment, s’épanouir, changer ses schémas de vie,  mieux se connaître, comprendre…

Parce qu’on veut développer ses potentiels ou lever des freins qui nous empêchent de nous réaliser, s’engager vers une évolution personnelle satisfaisante.

Il y a nombre de raisons pour consulter, ils sont personnels et tous valables et légitimes.

 

Il est temps de consulter lorsque nous nous apercevons qu’il ne nous ai pas possible de trouver en nous ou dans notre entourage les ressources nécessaires pour faire face à la situation et aller mieux.